L’auteur du matricide du Moufia a été conduit à l’hôpital psychiatrique de Saint-Paul

20161109 Samu au tribunal
© Gilbert Hoair (Réunion1ère)

Il devait être présenté au juge cet après-midi, mais le SAMU a dû intervenir pour calmer le suspect.

Gilbert Hoair
Publié le , mis à jour le

Il est arrivé au palais de justice encadré par les policiers. Il est ressorti après avoir reçu un sédatif administré par les médecins du SAMU appelés pour le calmer.
Les couloirs de palais à Champ Fleuri ont résonné pendant sa présence de cris de démence. 
Le suspect, l’homme d’une trentaine d’années, qui s’est présenté lui-même à la police comme étant celui qui a tué la femme du Moufia, sa propre mère, semblait ne plus avoir tous ses esprits.

Il est reparti dans l'ambulance des pompiers vers le CHU, avant d'être admis à l’Etablissement Public de Santé Mentale à Saint-Paul en observation.

20161109 Pompiers tribunal
© Nathalie Rougeau (Réunion1ère)
Une information judiciaire a été ouverte, si cet homme de 29 ans est reconnu responsable de ses actes, il risque la réclusion criminelle à perpétuité.

En images avec Nathalie Rougeau et Francis Bourgouin