Association des maires : la justice enquête sur Cyrille Hamilcaro, l’ex-directeur

20160713 Hamilcaro
© Reunion la 1ere

En cette fin d’année 2016, les gendarmes s’intéressent beaucoup à l’ancien maire de Saint-Louis. Mardi, Stéphane Fouassin, maire de Salazie, et Cyrille Hamilcaro ont été entendus, sur les conditions d’embauche de celui-ci comme directeur de l’ADMR.

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

L’Association des maires du département  de La Réunion (AMDR) a été créée en 1996 pour être l’interlocuteur privilégié de l’Association des maires de France.
Depuis 1998, les 24 maires des 24 communes de l’île se retrouvaient régulièrement au sein de cette structure pour coordonner leurs actions et leurs demandes auprès de Paris…
Ce pacte de non agression a volé en éclat en 2014 avec la nomination de Cyrille Hamilcaro comme directeur de l’AMDR.
Au mois de Septembre 2014 est officialisé le départ de Michel Dennemont de l’association. Le premier magistrat des Avirons fait savoir qu’il juge la nomination de l’ancien maire de Saint-Louis immorale.
 
Un dossier rapidement bouclé

Compte tenu du passé judiciaire de Cyrille Hamilcaro, condamné à deux ans de prison avec sursis et cinq ans d’inéligibilité, le procureur de la République de Saint-Pierre a demandé aux gendarmes d’enquêter sur sa gestion de l’association des maires du département de La Réunion et sa nomination à la direction.
Mardi, l’ex-élu et Stéphane Fouassin ont donc été entendus en qualité de mis en cause.
Le procureur de la République qui est saisi de plusieurs plaintes, souhaite éclaircir les raisons du non respect des statuts de l’association des maires qui a permis à Cyrille Hamilcaro de s’installer à sa direction et sur l’utilisation des fonds…
Sur ces deux points précis, les deux hommes ont apporté leurs réponses, restent à savoir si elles correspondent aux pièces qui sont déjà entre les mains des enquêteurs. Sans donner d’indice sur l’avenir, le parquet a signalé que le dossier est en passe d’être bouclé.