Assises : le procès des meurtriers présumés de Johan Stuppa débute aujourd’hui

Reconstitution meurte Johan Stuppa
© Réunion 1ère Archives | Reconstitution du 24 novembre 2014

Deux jeunes hommes, Maoulida Bacar Amadi et Aycham Ahmed comparaissent devant la cour d’assises pendant deux jours. Ils sont suspectés d’avoir battu à mort Johan Stuppa. C’était le 24 juin 2014, peu avant 21 heures, sur le front de mer de Saint-Pierre.

Lise Hourdel
Publié le , mis à jour le

Johan Stuppa, consultant en immobilier de 33 ans, croise la route de Maoulida Bacar Amadi, 24 ans, et Aycham Ahmed, 19 ans, le 24 juin 2014. Il les prend en stop, les dépose sur le front de mer de Saint-Pierre et partage quelques verres avec eux avant de se séparer.
 
Dans la soirée, le trentenaire s’aperçoit qu’il lui manque sa sacoche et décide de revenir sur place. Il les recherche, persuadé qu’ils lui ont subtilisé son bien. Il les repère et les prend en photo. Un geste qui provoque la colère des accusés.
 
Furieux, ils le prennent en chasse, le rattrapent et le rouent de coups, sous les yeux interdits des témoins. Leur forfait accompli, ils se retournent et  prennent la fuite, le laissant inconscient sur le bitume. Johan, père d’une fillette de 3 mois, décède quelques heures plus tard à l’hôpital.
 
Les deux jeunes hommes, interpellés peu après les faits, sont mis en examen pour vol avec violence en réunion ayant entraîné la mort sans intention de la donner et complicité. Ils encourent la réclusion criminelle à perpétuité.