Assises : l’accusé réfute l’accusation de meurtre

Fabrice Floch
Publié le

La première journée du second procès de Dany Vinguetama n’a pas apporté d’éléments nouveaux. Comme en 2015, l’accusé affirme qu’il s’agit d’un accident mortel. Comme en 2015, l’avocat s’emploie à consolider la version de son client.
Le principal changement vient du ton employé. Exit, maîtres Marie Briot et Eric Dupont-Moretti. Le nouveau conseil, Léopoldine Settama joue la carte de l’apaisement, de la compassion, de l’écoute vis-à-vis des victimes, mais les arguments sont identiques.
Dany Vinguetama est un chauffard alcoolisé, pas un meurtrier.
Comme l’an dernier les jurés devront trancher entre la version de l’ex-petite amie et celle du prévenu.
S’il affirme qu’il a simplement perdu le contrôle de son 4x4, elle parle de menaces de mort quand elle a refusé de se marier avec lui…