Arrêts cardiaques : le SAMU 974 lance une application mobile pour sauver des vies

Le SAMU 974/ lance une application mobile pour sauver des vies.
© Sauv Life (capture d'écran Twitter) | Le SAMU 974/ lance une application mobile pour sauver des vies.

Pour améliorer la survie des victimes d'arrêt cardiaque, le SAMU 974/CHU de La Réunion est partenaire de l'application gratuite " SAUV Life " à compter de ce mardi 29 janvier. Elle permet à tous de devenir "citoyen sauveteur ".

Virginie Coent Publié le , mis à jour le

A compter de ce mardi 29 janvier, le SAMU 974/CHU est partenaire de l’application smartphone SAUV Life, à La Réunion. Le but de cet outil disponible gratuitement sur mobile ? Améliorer sensiblement le taux de survie des victimes d’un arrêt cardiaque, actuellement estimé à seulement 5% en France.
 

Un outil nécessaire pour sauver des vies

En France, environ 50 000 personnes meurent prématurément d’un arrêt cardiaque chaque année. Sans prise en charge immédiate, plus de 90% des arrêts sont fatals alors que 7 accidents sur 10 arrivent devant témoins.

C’est pour lutter contre ces chiffres alarmants et alerter l’opinion publique que Lionel Lamhaut, médecin anesthésiste du SAMU de Paris, a eu l’idée de créer SAUV Life, une application mobile gratuite.

Basée sur la géolocalisation et le volontariat, cet outil téléchargeable gratuitement permet, sur demande du SAMU, d’appeler à la rescousse des citoyens volontaires situés à proximité d’une victime en arrêt cardiaque. L’objectif de ces sauveteurs d’un jour est d’augmenter les chances de survie de la personne en pratiquant les premiers gestes de secours. Commencer un massage cardiaque ou aller chercher un défibrillateur qui se trouverait proche de la zone limiterait massivement les risques de décès.
 
 

"1 minute sans massage cardiaque = 10% de survie en moins"

Le délai moyen d’arrivée des secours auprès de la personne souffrante dépasse les dix minutes. Or, chaque minute passée sans pratiquer de massage cardiaque ferait perdre 10% de chance de survie aux victimes. Les témoins sur place sont donc indispensables car ils sont les premiers à pouvoir pratiquer les gestes qui pourraient aider le cœur en difficulté.

Les précisions du professeur Combes qui dirige le SAMU 974 : 
 

L’appli arrive à La Réunion

Depuis ce mardi, le SAMU 974/CHU de La Réunion est partenaire de l’application. Les professionnels du SAMU 974 ont été spécialement formés par l’équipe SAUV Life pour être opérationnels dans l’utilisation de ce nouvel outil.

Tout citoyen motivé, même s’il n’est pas formé aux gestes de secours, peut s’inscrire sur l’application SAUV Life. En effet, les études réalisées montrent qu’une action, même imparfaite, vaut mieux que rien.
 

SAUV Life : comment ça fonctionne ?

L’utilisation de l’application est simple :
 
  1.  Le SAMU 974 reçoit un appel pour un arrêt cardiaque, il envoie une équipe médicale et les sapeurs-pompiers. Dans le même temps, il déclenche l’application SAUV Life.
  2.  Les citoyens réunionnais volontaires inscrits sur l’application sont géolocalisés et ceux se trouvant à proximité reçoivent une notification les alertant de l’incident en cours. Libre à eux d’accepter ou non l’appel du SAMU en fonction de leurs disponibilités.
  3.  S’ils acceptent, le SAMU 974 leur téléphone et leur indique les gestes qu’ils pourraient effectuer pour sauver la vie de la personne.
  4.  Les citoyens volontaires réalisent ces premiers gestes en attendant les secours, limitant ainsi les risques de décès. Puis, le SAMU 974 prend le relais une fois arrivé sur place.
En 10 mois, sur 17 SAMU utilisant SAUV Life, les citoyens volontaires sont déjà intervenus plus de 400 fois, ont effectués plus de 50 gestes de secours permettant ainsi à 16 personnes d’être sauvées. Plus le nombre de volontaires inscrits sur l’application sera important, plus le nombre de vies sauvées sera élevé.
 

L'actu en vidéo

02.09.19 Sainte Marie : les pécheurs en colère après l'ensablement du port

Sainte Marie : les pécheurs en colère après l'ensablement du port