Après –Berguitta : des habitants contraints d’abandonner leur maison

Maison évacuée Petit Tampon Berguitta
© REUNION 1ERE

Parce qu’ils courent un grave danger, des habitants se voient dans l’obligation de quitter leur maison. Des arrêtés de péril imminent ont en effet été pris par plusieurs maires du Sud.

Lise Hourdel
Publié le

A l’Etang-Salé, Saint-Pierre, Petite-Ile, Saint-Joseph ou encore au Tampon, plusieurs familles doivent abandonner leur domicile. Les maires de ces communes ont en effet dû prendre des arrêtés de péril imminent. Cela signifie que ces habitants courent un grave danger, leur logement étant pour certains suspendus dans le vide.

Des propositions de relogement ont été faites aux familles concernées dans la plupart des cas. Voyez ce reportage réalisé auprès d’une famille du Petit Tampon par Steve Henry Peeters et Jacques Payet.