L'ancien avocat, Saïd Larifou sera convoqué devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre le 25 avril 2019. Une enquête préliminaire a été ouverte pour banqueroute et abus de bien social.

Lundi dernier, il avait été interpellé à son arrivée à l’aéroport Roland Garros à Saint-Denis. En provenance de Moroni, il avait été placé en garde à vue au commissariat Malartic. Durant la journée, sa garde à vue avait été levée momentanément pour lui permettre d’assister à des obsèques. Saïd Larifou est en effet à La Réunion en raison d’un deuil familial. Mardi soir, l’ancien avocat s’est à nouveau rendu au commissariat, mais cette fois à Saint-Pierre, pour la reprise de sa garde à vue qui devrait s’achever en fin de journée.
 

Abus de bien social 

Saïd Larifou était bien connu au barreau de Saint-Pierre jusqu’en 2015, date à laquelle il a quitté La Réunion pour s’installer aux Comores. En 2015, son cabinet d’avocat a également été placé en redressement judiciaire.

En mars 2018, l'ancien avocat ne s'était pas rendu devant la Cour d'appel de Saint-Denis, alors que son avenir était en jeu. Il était poursuivi par la Caisse nationale des barreaux français pour ne pas avoir versé ses cotisations annuelles.