L'actu dans la région : L'union africaine intervient à Mada aux Comores. Tensions aux Maldives

Siège de l'Union africaine
© francetvinfo

La tension monte entre l'Inde et les Maldives. Union africaine dépêche un médiateur aux Comores pour renouer le dialogue entre le président et l'opposition. L'Union africaine soutient l'organisation des présidentielles à Madagascar. Un ministre mauricien suspecté d'avoir giflé un cameraman.

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

La démocratie semble avoir disparu des Maladives. Malgré les missions d'observation venues d'Europe, d'Amérique du Nord et d'Australie, l'archipel s'enfonce lentement vers une dictature. L'échéance de la présidentielle prévue, le 23 septembre 2018, est à l'origine de décisions gouvernementales pour le moins inquiétant comme l'explique indianexpress.com

Un président autoritaire 

Abdulla Yameen, président depuis 2013, fait régner la terreur n'hésitant à ordonner l'arrestation des juges de la Cour suprême et d'opposants politiques dont son propre demi-frère.
L'Inde, puissant voisin des Maldives, surveille, donc, particulièrement la campagne et sera très vigilante quant au déroulement su scrutin. Les autorités indiennes réfutent l'idée d'une intervention armée, mais n'excluent pas de prendre des sanctions économiques à l'encontre des Maldives.  

Comores : l'Union africaine va envoyer un médiateur

En marge du sommet sino-africain qui se tient actuellement à Pékin, Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l''Union africaine a rencontré Azali Assoumani, président des Comores pour évoquer les derniers incidents qui ont agité l'archipel ces dernières semaines. Le patron de l'UA a signifié à l'élu comorien qu'il souhaite dépêcher sur place rapidement un émissaire pour la mise en place de mesures d'apaisement et ainsi faciliter les discussions entre le gouvernement et l'opposition révèle MasiwaKomor sur sa page Facebook.

Madagascar : une mission africaine pour faciliter la tenue de l'élection présidentielle

Les enjeux politiques d'une élection présidentielle, le pouvoir et tous les avantages qui en découlent, ont la fâcheuse tendance a donner le même résultat final. Madagascar n'échappe pas à ce constat implacable. Le 7 novembre 2018 se tiendra, normalement, le premier tour du scrutin suprême. Le dépôt des candidatures et le rejet de dix d'entre elles ont fait monter les tensions.
Afin de préserver le processus électoral, Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l'Union africaine, a rencontré le président du Sénat de la Grande île. Il l'a assuré du soutien de l'UA et afin d'apaiser le climat ambiant, il va dépêcher sur place le diplomate algérien, Ramtane Lamamra afin de renouer le dialogue révèle le huffpostmaghreb.com.

Maurice : un ministre entendu pour avoir frappé un cameraman

Le ministre des Finances et de la bonne gouvernance de l'île Maurice, Sudhir Sesungkur, a été entendu par les inspecteurs du "Central Criminal Investigation Department" ce lundi 3 septembre 2018. Il est suspecté d'avoir giflé un cameraman au cours d'une soirée qui se déroulait à Sébastopol pour un mariage. 
Les faits remontent au 22 juillet 2018, d'où l'interrogation de la victime relayée par lexpress.mu, sur le temps écoulé entre sa plainte et la convocation du ministre.