L'actu de la région: les horodateurs font déja polémique à Mayotte

Horodateurs Maoudzou

A Mayotte, les horodateurs font fuir les automobilistes du centre-ville de Mamoudzou, les enjeux du référendum du 30 juillet prochain aux Comores et enfin des Oryx débarquent à Maurice

E.A. avec l'AFP Publié le , mis à jour le

Mayotte: les horodateurs jugés trop gourmands à Mamoudzou

Les horodateurs installés à Mamoudzou ont déjà changé le comportement des automobilistes. Le stationnement payant a fait partir beaucoup d’automobilistes du centre-ville. Pour certains, ce sont des machines à cash pour la municipalité. 25 euros pour 4 heures et demi de stationnement...Les usagers sont en colère!

(Re)voir le reportage de Mayotte La 1ère:


Mayotte: des bangas qui partent en fumée

Un feu impressionnant à Kawéni. Une bouteille de gaz serait à l’origine de l’incendie. Une vingtaine de case en tôles partie en fumée…ce sont près d’une centaine de personnes qui se retrouvent ainsi sans logements. On ne déplore ainsi aucune victime. Les habitants ont anticipé l’arrivée des pompiers en éteignant en partie l’incendie.

Comores: un référendum pour renforcer les pouvoirs du président

Les Comoriens sont appelés le 30 juillet prochain à se prononcer sur une vaste réforme constitutionnelle qui, en cas de victoire du oui, permettra non seulement au président Azali Assoumani de se présenter pour un second mandat consécutif mais renforcera aussi ses pouvoirs, selon le projet consulté par l'AFP.
Les électeurs auront à répondre par oui ou non à la question "Approuvez-vous le projet portant révision de la Constitution du 23 décembre 2001 révisée en 2009 et en 2013 ?".

Le projet renforce les pouvoirs du président de l'Union des Comores, qui conclut et ratifie les traités et les accords internationaux sans consulter le Parlement. Il permet au président de se représenter pour un second mandat de cinq ans "renouvelable une fois", alors que l'actuelle Constitution n'autorise qu'un mandat de cinq ans non renouvelable.   

Selon le projet, les postes des trois vice-présidents sont également supprimés, tout comme la Cour constitutionnelle.
La notion de laïcité disparaît dans le texte. "L'islam est religion d'Etat" et "l'Etat puise dans cette religion les principes et règles d'obédience sunnite", peut-on lire dans le projet.


Un enjeu aussi géopolitique


L'Union des Comores, petit archipel de l'océan Indien, compte 99% de musulmans, principalement sunnites. Mais l'opposant et ancien président Ahmed Abdallah Sambi est, lui, considéré comme proche de l'Iran chiite.

En cas de victoire du oui au référendum, le président Azali, un ancien putschiste élu en 2016 à la présidence, se représentera lors d'une élection anticipée en 2019. Si le non l'emporte, le président se retirera, a d'ores et déjà prévenu son porte-parole, Mohamed Ismailla.
L'opposition comorienne, qui dénonce depuis des mois "les abus de pouvoir" du président, avait jugé ce week-end le référendum "illégal".

Les Comores ont été agitées par des crises séparatistes et coups d'Etat jusqu'à l'instauration en 2001 d'une nouvelle Constitution et du système de la présidence tournante, tous les cinq ans, entre les trois îles (Grande-Comore, Mohéli, Anjouan) qui forment l'archipel. C'est ce système que le président Azali entend remettre en cause.

Maurice: des oryx débarquent dans l'île soeur
Oryx en Afrique
© African Wildlife Foundation
C'est le site Défimédia  qui l'annonce ce matin. Une nouvelle aventure débute pour cinq oryx au Casela World of Adventures, le parc naturel de Cascavelle situé à l'Ouest de l'ile Maurice. Ces antilopes sont un don du gouvernement namibien au gouvernement mauricien dans le cadre des 50 ans de l’Indépendance de Maurice.

Ces animaux, arrivés dans l'île soeur  le week-end dernier, sont l’emblème national de la Namibie. Ils sont actuellement en quarantaine et rejoindront bientôt le parc de 250 hectares qui a ouvert ses portes en 1979 à l'île Maurice. Le Casela abrite 1 500 oiseaux, des lions, des guépards, des zèbres, des tortues géantes, des singes, des tigres et prochainement donc des oryx.