De sept, les fontaines de laves ne sont plus que trois au deuxième jour de l’éruption. Une situation normale, puisque le trémor qui indique l’intensité de l’activité volcanique a baissé de moitié. Deux coulés sont encore visibles, mais là aussi elles ne tarderont pas à avancer en tunnel, ne laissant en surface que le front qui avance vers les grandes pentes de l’Enclos.
 
L’éruption est visible du Piton de Bert pour les marcheurs, qui une fois au parking du sentier du Tremblet sur la route du volcan, devront affronter le froid et le vent, jusqu’au point de vue après plus d’une heure de marche.
Un spectacle  qui s’apprécie surtout  la nuit.
 
Une manière plus rapide, mais aussi plus chère, est de survoler l’éruption en hélicoptère
 
En images avec Laurent Figon qui a survolé l’éruption ce samedi matin 15 juillet.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.