Doctorante en droit international de l’environnement à l’université de La Réunion, Stéphanie Sorby étudie la protection des baleines dans l’océan Indien. Des mammifères qui ne seront peut-être pas concernés par le projet d’accord de pêche entre le Japon et l’île Maurice : "La Réunion et Maurice sont dans le sanctuaire baleinier de l’océan Indien. A l’intérieur, la chasse commerciale est interdite".
 

La "chasse scientifique"

Les Japonais pourraient malgré tout contourner la réglementation : "Ils utilisent la chasse scientifique pour continuer à chasser les baleines. Mais ils ne sont pas encore venus chasser dans la zone océan indien, pourquoi le feraient-ils maintenant ?" s’interroge l’étudiante en droit.
 

L'approche des baleines

Concernant le spectacle des baleines près des côtes réunionnaises, Stéphanie Sorby rappelle que pour y assister, les bateaux doivent "respecter des distances, une approche lente, et en cas de mise à l’eau, qu’elle se fasse tout en douceur".

Retrouvez ici l'intégralité de l'interview de Stéphanie Sorby : 

Votre navigateur ne supporte pas le HTML5 audio