23 nouveaux cas de dengue à La Réunion dans la semaine du 9 au 15 mai

20160126 Moustique

L’ARS n’avait enregistré que 15 cas la semaine précédente. 10 cas seulement en 15 jours début mars. La menace de l'épidémie se précise.

Gilbert Hoair
Publié le , mis à jour le

Ce dernier bilan porte à 184 le nombre de cas autochtones de dengue dans l’île.
Il faut ajouter 6 cas importés du Nicaragua , de Malaisie, de Bali et de Thaïlande.
 
Au début du mois l’ARS a décidé d’activer le niveau 2B du Plan Orsec contre le moustique, en annonçant qu’il y avait un risque d’évolution vers une épidémie.
Ce que laisse penser les derniers chiffres en augmentation.
Pour faire face à la situation, la préfecture et l’ARS ont mis en place un plan d’action.
 
L’ARS admet que le nombre réel de cas à La Réunion est probablement plus élevé, car les patients infectés par le virus de la dengue ne consultent pas systématiquement un médecin.

L’ARS rappelle que l’épidémie peut être évitée en suivant les recommandations  suivantes :
 

  • Eliminer les gîtes larvaires dans son environnement (vider les soucoupes, vérifier l’écoulement des gouttières, respecter les jours de collecte des déchets, vider les petits récipients, …),
  • Se protéger des piqûres de moustiques (port de vêtements longs, utilisation de répulsifs et de moustiquaires), y compris quand on est malade pour ne pas contaminer son entourage.
  • Consulter rapidement un médecin, en cas d’apparition de fièvre, éventuellement associée à des maux de tête, douleurs musculaires, éruptions cutanées