Les réactions des colistiers d’Huguette Bello

Huguette Bello
© Reunion1ere

Avant même l'annonce des résultats définitifs, les membres de la liste perdante ont donné les raisons de cet échec. 
Pour Huguette Bello, la Doirte a déployé une machine de guerre pour s'imposer, Pour Gilbert Annette, la Gauche a manqué de temps pour expliquer l'union du second tour aux électeurs.

Gilbert Hoair
Publié le , mis à jour le

Pour Huguette Bello qui a rassemblé sur sa liste 47,3% des électeurs  «  la Droite a mis en place une machine de guerre sans précédent en mobilisant le Conseil départemental, 14 maires  et les présidents de chambres consulaires pour atteindre ce résultat. Nous sommes partis à ce combat les mains nues » 


Gilbert Annette  voit deux raisons à  cet échec. D'abord la crise qui frappe l'électorat traditionnel de Gauche. Cet électorat ne s'est pas mobilisé d'où le taux d'abstention, notamment à Saint-Denis (48,27%), la ville dont il est maire.
Ensuite le rassemblement à Gauche a été opéré après le 1er tour à quelques jours du second, alors qu’à Droite l’union avait été réalisée un an avant. « l’union à Droite était plus crédible alors que pour notre liste, les électeurs avaient encore dans les oreilles les critiques des uns et des autres au 1er tour quand nous étions rivaux »


Pour Thierry Robert qui a fusionné sa liste avec celle d’Huguette Bello au lendemain du 1er tour, il n’y a pas eu de déperdition de voix entre les deux scrutins. Il se déclare déçu du résultat mais il voit des éléments de satisfaction.