NRL : 10 000 tonnes de granit malgache prêt à partir

20151107 Chantier NRL
© Yves Gruyer (Réunion 1ère)

Les carrières d’extraction de granit malgache, exploitées par la société Colas, tournent à plein régime depuis plusieurs mois. 10 000 tonnes de roches sont déjà prêtes à être livrer pour poursuivre la construction de la Nouvelle Route du Littoral.

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Il ne manquait que le feu vert des autorités françaises pour que la livraison des tonnes de roches débute. « 10 000 tonnes de granit attendent d’être livrées », confirme les autorités malgaches. La société Colas a embauché une centaine d’employés supplémentaires pour exploiter les carrières d’Ambokatra. Elle a également obtenu l’aval de l’Office malgache de l’environnement (ONE) l’autorisation d’extraire les 210 000 tonnes commandées par La Réunion.
A l’issue de l’extraction de ces milliers de tonnes de roches, Colas devra engager des travaux de réhabilitation sur le port de Toamasina (Ndlr : où sont stockées les commandes et d’où partent les livraisons) et dans les carrières nous apprend l’Express de Madagascar.
 
18 millions de tonnes pour construire la NRL
 
Ces cailloux sont minutieusement inspectés avant d’être livrés. Cette inspection se poursuivra longtemps après. Le cahier des charges de la construction de la NRL impose au maître d’ouvrage de s’assurer pendant plusieurs années : « que les roches importées n’impactent pas la faune et la flore du littoral ».
Ce marché inespéré, lié aux difficultés d’exploiter des carrières d’extractions de roches sur l’île de La Réunion, est considéré comme une aubaine par le gouvernement malgache. Les autorités comptent sur les retombées liées à ce chantier d’extraction de granit. Le premier marché est de 2010 tonnes, mais ont estime que La Réunion a besoin de 18 millions de tonnes de roches pour construire la future Nouvelle Route du Littoral. Une NRL qui devrait coûter 1,8 milliard d’Euros.