Attentats : un couple en deuil aux Avirons

Anne Guyomard
© Capture d'écran Facebook

La fille et le gendre de Jean et Elisabeth Cornet font partie des 89 victimes du Bataclan. Le couple, installé aux Avirons, s’envolera vers la capitale dans la journée pour récupérer le corps de « leurs enfants » et organiser les obsèques.

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Elisabeth et Jean Cornet vivaient, heureux, aux Avirons jusqu’à cette nuit de vendredi 13 au samedi 14 novembre 2015.
Il est 6h30 du matin, ce samedi, quand ils reçoivent un texto inquiétant. Une amie de leur fille les informe qu’Anne et Pierre-Yves étaient au Bataclan. Rivés devant les chaînes infos, ils tentent vainement de contacter leur enfant et son mari.
Les heures passent. Ils se rassurent en constatant que toutes les lignes sont saturées et que les premiers bilans ne mentionnent pas les noms de Guyomard ou Cornet.
Cependant, ils veulent savoir et contactent un ami, commissaire à Paris. Il se rend personnellement à l’institut médico-légal et la nouvelle tombe. Anne et Pierre-Yves Guyomard ont été tués par les terroristes… Une information qui est confirmée quelques heures plus tard dans le journal Le Parisien.

Un hommage à 16 heures aux Avirons

Depuis, les parents d’Anne confient à la presse locale être partagés entre une profonde tristesse et une terrible colère. Ils en veulent aux meurtriers mais surtout aux commanditaires de ces actes barbares.
Dans la journée, le couple prendra l’avion à destination de Paris. Sur place, ils réceptionneront le corps de « leurs enfants », organiseront les obsèques et pourront entamer leur deuil…
 
La mairie des Avirons propose aux habitants de la commune de se recueillir sur la place du monument aux morts de la commune pour rendre un dernier hommage à Anne Guyomard-Cornet et son mari Pierre-Yves. Elle avait vécu à La Réunion et travaillé au théâtre de Champ-Fleuri avant de s’installer en métropole. Anne Guyomard partageait sa passion pour la musique sur sa page Facebook. Elle était Charlie...