Agression au Kerveguen : l’hôtelier, président de l’IRT appelle à lutter contre l’insécurité

Hôtel Kerveguen
© Expédia

Quatre individus masqués et gantés ont braqué la résidence hôtelière Le Kerveguen à Mont-Roquefeuil. Ils ont dérobé 40 Euros et la sacoche d’un client. Patrick Serveaux, propriétaire et président de l’IRT demande plus de sécurité sur Saint-Gilles-les-Bains.

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Il y a des cauchemars qui se matérialisent parfois. Imaginez, vous dormez paisiblement dans un hôtel, sous les tropiques. Il est bientôt 2 heures du matin, vous vous réveillez en sursaut. Au pied de votre lit, quatre individus, cagoulés, gantés et armés prennent votre sacoche, avant de s’éclipser.
Ce scénario très désagréable s’est déroulé, dans la nuit, ce mardi. Il n’est pas encore 2 heures du matin, quatre individus escaladent un portillon de la résidence ’hôtelière Le Kerveguen à Montr-Roquefeuil sur les hauteurs de Saint-Gilles-les-Bains. Sans hésiter, ils entrent dans l’établissement et s’attaquent à un distributeur automatique situé dans le hall d’entrée. Ils le fracturent et font main basse sur 40 Euros.
 
Après avoir jeté le mécanisme électrique dans la piscine, les voleurs poursuivent leur expédition, font irruption dans la chambre du touriste endormi…

20151020 P serveaux

Une destination tropicale sure
 
Patrick Serveaux, propriétaire des lieux et président de l’IRT (Ile de La Réunion Tourisme),  dénonce l’insécurité grandissante à Saint-Gilles : « Les gendarmes sont arrivés à notre hôtel vers 3 heures du matin, car ils recherchaient des voyous qui venaient de détrousser un touriste allemand. Il est urgent de renforcer les moyens sur ce secteur pour stopper le sentiment d’insécurité grandissant. La semaine dernière, j’assistait à Paris à une Réunion présidé par Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international. Très sensible au développement des relations entre La Réunion et la Chine, il a rappelé que nous vendions une destination tropicale sure ».
 
Renforcer la sécurité à Saint-Gilles
 
Patrick Serveaux, ne veut pas dramatiser les faits. Ce fait divers aurait pu avoir lieu dans un autre hôtel. En revanche, le président de l’IRT veut sensibiliser les autorités sur le sujet de la sécurité. Pour l’anecdote, il raconte : « quand les tours opérateurs chinois ont visité La Réunion pour la première fois, ils n’avaient qu’une seule question : et pour la sécurité de nos concitoyens ? Les allemands, de plus en plus nombreux à venir à La Réunion, sont également extrêmement sensibles sur ce point. Il faut agir avant que ce sentiment se développe, dépasse nos frontière ou pire soit à l’origine d’un drame ».

20151020 Le Kerveguen 1
© Hermina Lasson (Reunion1ere)
20151020 Le Kerveguen 3
© Hermina Lasson (reunion1ere)