Attention aux chutes du haut des arbres et des toits !

Chutes
© ARS océan Indien

Chaque année à La Réunion, plus de 200 personnes chutent des arbres ou des toits. Le début de l’été est propice à l’élagage, à la cueillette des fruits qui rendent ces opérations périlleuses. L’ARS Océan Indien rappelle quelques consignes de sécurité.

Réunion 1ère Publié le , mis à jour le

Tous les ans, environ 250 personnes sont reçues aux urgences après une chute du haut d’un toit ou d’un arbre. Selon une enquête permanente réalisée par la Cire Océan Indien sur les accidents de la vie courante, à laquelle participe le Centre Hospitalier Gabriel Martin, nombre de ces accidents parfois très graves auraient pu être évités.
 
En lisant attentivement les résultats de cette enquête, les médecins de l’Agence de Santé de l’océan indien relèvent qu’environ 170 personnes passent aux urgences, tous les ans, suite à ce genre d’accident. Un blessé sur 3 est hospitalisé.
79% d’entre eux sont des hommes. Les accidents concernent des adultes et surviennent surtout pendant la période de récolte des fruits, de novembre à février.
 
Chutes du haut d’un toit
 
Environ 80 personnes par an sont reçues aux urgences et 32 % d’entre elles sont hospitalisées après être tombé du toit de leur case. Là encore, il s’agit essentiellement d’hommes (90%) de plus de 15 ans (80 %). Ces chutes sont souvent liées à une activité de bricolage ou de loisirs.
 
Quelques gestes de sécurité suffisent pour éviter ces chutes :

  • Privilégier l’utilisation d’un attrape-fruit et éviter de grimper aux arbres.
  • Vérifier si l’arbre et le sol sont secs pour éviter les risques de glissades et de déséquilibre