Didier Robert et Huguette Bello caracolent en tête des souhaits de victoire

Région : Huguette Bello, Didier et Thierry Robert
© Réunion 1ère

L'institut de sondage Ipsos a réalisé auprès d'un échantillon représentatif du corps électoral un sondage sur les souhaits et sur les pronostics de victoire pour le scrutin du 6 décembre. Thierry Robert demeure dans un rôle d'arbitre potentiel de ces élections régionales.

Erwann Ponnet
Publié le , mis à jour le

Avec 32% des souhaits de victoire chacun, Didier Robert (liste d'union Républicains-UDI-Objectif Réunion) et Huguette Bello (liste d'union PLR, PS et EELV) sont loin devant les autres candidats selon le sondage effectué par Ipsos.

Il ne s'agit pas ici d'intentions de vote mais de souhaits et de pronostics de victoire. Ce sondage, réalisé pour Réunion 1ère et le Journal de l'île, donne une indication significative de l'état de l'opinion du corps électoral, au moment de la réalisation des interviews, sur : 

  • le souhait de victoire : qui les personnes interrogées souhaiteraient voir gagner ?
  • le pronostic de victoire : qui les personnes interrogées pensent voir gagner ? (qu'elles le souhaitent ou non)
Si Didier Robert et Huguette Bello sont à égalité dans les souhaits de victoire, ce n'est pas le cas dans les pronostics qui placent le président sortant largement en tête. Ainsi, 50% des personnes interrogées estiment que Didier Robert remportera le scrutin de décembre et seulement 23% pensent que ce sera Huguette Bello. Il est important de souligner, à ce stade, que l'étude s'est terminée le 7 octobre 2015, soit à la veille des perquisitions réalisées par les militaires de la brigade financière à la demande du parquet national financier dans le cadre de l'attribution des marchés publics de la Nouvelle route du littoral. Le prochain sondage indiquera si ce télescopage de l'actualité judiciaire et de la campagne électorale a un impact sur l'opinion du corps électoral.

Pour Philippe Fabing, responsable des études politiques de l'Institut Ipsos,  " deux candidats se détachent avec un tiers des souhaits exprimés " et ce constat se rapproche des résultats du sondage de septembre sur les intentions de vote. Il y a d'ailleurs une autre similitude, entre les deux études, avec les souhaits ou les pronostics en faveur du candidat du LPA. Thierry Robert, en "troisième homme", est en mesure de faire l'élection dans un rôle d'arbitre qu'il conserve. 
Pour Patrick Lebreton, par contre, la situation est toute autre. Le président du Progrès, tête d'une liste d'union avec le PCR, ne décolle pas ni dans les souhaits (3%), ni dans les pronostics (2%) de victoire.

logo Ipsos

 

Modalités du sondage Ipsos sur les souhaits et pronostics de victoire aux Régionales de 2015 à La Réunion
  • Date du terrain : du 11 septembre au 7 octobre 2015.
  • Échantillon : 569 personnes constituant un échantillon représentatif de la population de la Réunion âgée de 18 ans et plus, inscrite sur les listes électorales.
  • Méthode : étude réalisée par téléphone
  • Quotas : sexe, âge, profession de la personne interrogée, stratification par commune.

Comme pour toute enquête quantitative, cette étude présente des résultats soumis aux marges d'erreur inhérentes aux lois statistiques. Sondage transmis à la Commission Nationale des Sondages et consultable auprès d'elle