Le point sur l’enquête sur les attributions des marchés de la Nouvelle Route du Littoral

20150908 rEGION
© Réunion1ere

Il n’y aura pas d’audition menée par des juges parisiens ce mercredi.
Dans un courrier à Réunion 1ere, Didier Robert souligne que le Parquet national financier n’a pas ouvert d’enquête et qu’aucun juge d’instruction n’a été désigné.

Gilbert Hoair
Publié le , mis à jour le

C’est une lettre anonyme envoyée au Parquet de Saint-Denis qui déclenche la machine judicaire il y un an déjà.
En février dernier dans un communiqué La Région confirmait que dans le cadre de la Nouvelle Route du Littoral, une « enquête a été ouverte et fait l’objet d’investigations classiques et courantes ». La Région concluait son communiqué en déclarant « attendre sereinement les conclusions des investigations ».
La venue à La Réunion d’Edwy Plenel, co-fondateur de Madiapart, a excité les curiosités.
Était-il venu enquêter sur la Nouvelle Route du Littoral ?
Interrogé sur Reunion1ere, celui-ci n’a pas démenti mais il a déclaré « tant que c’est en cuisine çà n’existe pas »
Avec l’approche des élections  régionales, l’affaire des supposées malversations entourant l’attribution des marchés, est reprise par les opposants à la majorité conduite  par Didier Robert. 
Les médias s’en font l’écho.
Le secrétaire national du Parquet national financier  dément lundi soir la présence dans l'île d’enquêteurs et de magistrats parisiens.
Dans un courrier Didier Robert écrit que « La Région coopère et  continuera de coopérer avec l’institution judiciaire pour aider à la manifestation de la vérité dans les meilleurs  délais »  Il précise que « pour l’heure, aucune information n’a été ouverte par le Parquet National Financier et par conséquent aucun juge d’instruction n’a été désigné. Si tel était le cas, La Région se constituerait immédiatement partie civile ».
 
En images avec Nathalie Rougeau et Thierry Chenayer