MH370 : un débris, provenant probablement d’un avion, découvert sur le littoral de Sainte-Suzanne

Découverte de Sainte-Suzanne
© Henry-Claude Elma (Réunion 1ère)

Des emplois verts de la commune de Sainte-Suzanne viennent de découvrir un débris étrange. Composée de carbone, d’aluminium et de différents matériaux composites, la pièce fait environ 1,40 m de haut pour 1 m de large.

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Décidément, les plages de galets de l’Est du département apportent chaque jour leur lot de découvertes.
Ce mardi 11 août 2015, ce sont des emplois verts des associations Adesir, Asis et Actif de cette commune qui étaient en charge du nettoyage du littoral qui ont effectué une étrange découverte.
L’objet en question serait passé pour un débris parmi d’autres, s’il n’y avait eu l’échouage du flaperon. D’1,40 m de hauteur, sur 1 m de largeur, il est composé d’une partie en aluminium en forme de V fixée avec des écrous inoxydables sur un pied en carbone. Le tout est relié à un panneau de matière composite indéfinissable.
 
Une bouteille de Cactus
 
Autre point troublant, les employés de ces associations ont également trouvé au milieu des galets une bouteille d’eau de marque Cactus. Une eau minérale produite en Malaisie.

Sainte-Suzanne découverte
© Henry-Claude Elma (Réunion 1ère)
Ces découvertes répétées sur l’île de La Réunion font ressurgir des articles de 2014 aux Maldives. A l’époque un extincteur avait été trouvé sur une plage de Kudahuvadhoo, petite île de sable blanc de l’archipel. Il avait été formellement identifié par un commandant de bord, expert auprès des compagnies d’assurance en cas de crash aérien, comme une pièce provenant d’un Boeing 777. Aujourd’hui, avec le recul et les nouvelles découvertes effectuées sur l’île de La Réunion, cette piste pourrait être à nouveau étudiée avec sérieux…
Sainte-Suzanne MH370
© Henry-Claude Elma (Réunion 1ère)
Sainte-Suzanne MH370 2
© Henry-Claude Elma (Réunion 1ère)
Reportage Henry-Claude Elma, Claude Testa, Christine Ducos