Jean-Alfred M. victime d’une usurpation d’identité se fait menotter par les gendarmes

20150725 Papiers
© Reunion1ere

Une mésaventure vécue il y a une semaine par un automobiliste lors d’un banal contrôle routier à Saint-Paul.

Gilbert Hoair
Publié le , mis à jour le

Les gendarmes pensaient avoir pris dans leur filet l’auteur d’un braquage en Métropole, mais il s’agissait que  d’un paisible père de famille de Saint-Leu.  
Jean-Alfred se souviendra toujours de ce contrôle de la route qui se termine pour lui par des menottes aux poignets.
Son épouse ne décolère pas contre « la Loi ».
 
Une affaire de trafic de papiers d’identité
 
En fait, un escroc a, en 2013, volé des documents privés des chômeurs inscrits  à Pole Emploi à La Réunion et les a revendus  à des personnes peu recommandables. 
C’est ainsi que quelqu’un se faisant passer pour Jean Alfred M. a été identifié comme l’auteur d’un braquage en Métropole.
Le vrai Jean-Alfred  vit maintenant dans  la crainte, car être victime d’une usurpation d’identité peut avoir des conséquences  graves.
 
En images avec  Jean-Régis Ramsamy et Claude Testa