Un requin bouledogue de 2 m capturé par le dispositif post-attaque à Saint-Leu

Requin Bouledogue
© Wikipedia | Photo d'illustration

Après l’attaque de ce mercredi après-midi sur la Gauche de Saint-Leu la procédure post-attaque avait été activée par le Préfet de La Réunion.

Gilbert Hoair
Publié le , mis à jour le

Des opérations de pêche ciblées aux alentours du lieu de l’attaque ont été lancées dès mercredi après-midi..
Des dispositifs de captures ont été mis en place par le comité régional des pêches.
C’est une drumline qui a permis la capture d’un requin bouledogue de 2 m dans la zone de l’attaque.

Voici le communiqué de la Préfecture

La procédure post-attaque, telle que prévue dans le dispositif réunionnais de gestion du risque requins activée par le Préfet de La Réunion le 22 juillet 2015, suite à l’attaque survenue cet après midi là devant la commune de Saint-Leu, a permis la capture sur drumline* d’un requin bouledogue de 2 m dans le périmètre de la zone de l’attaque.

Ce dispositif prévoit la réalisation d’opérations de pêche ciblées aux alentours immédiats du lieu de l’attaque pour une durée prévue de 72 heures. Le comité régional des pêches, en charge de sa mise en œuvre, a mobilisé depuis mardi après-midi deux navires de pêche professionnelle qui se sont relayés sur le secteur afin de mettre en place des dispositifs de capture.
La brigade nautique est mobilisée pour veiller à l’application de l’interdiction de circulation dans le périmètre des opérations.

Le Préfet rappelle une nouvelle fois que La Réunion est exposée au risque requin, plus particulièrement en période d’hiver austral. Un arrêté préfectoral est en vigueur afin d’interdire les activités les plus exposées au risque requin, dans la bande des 300 mètres du littoral du département de La Réunion, sauf dans le lagon et, en dehors du lagon, dans les espaces aménagés et les zones surveillées définies par arrêté municipal. Le respect de cette mesure est essentiel pour préserver la sécurité des usagers de la mer. Chacun d’entre nous doit prendre conscience de la réalité du danger et ne pas s’exposer au risque encouru.