Saint-Pierre : les tortionnaires de la livreuse de pain en cavale

Police Saint-Pierre
© David Couanon

Les policiers de Saint-Pierre recherchent, depuis samedi matin, quatre hommes responsables de l’enlèvement et du passage à tabac d’une livreuse. La victime, âgée d’une quarantaine d’années, est sous le choc.

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Ce fait-divers fait froid dans le dos. Samedi matin, il est 3h30, une employée chargée de livrer du pain se gare devant la boulangerie Le Fournil de La Carmésienne à Saint-Pierre.
A peine sur le trottoir, quatre hommes cagoulés et armés l’entourent et l’obligent à monter à l’arrière de sa camionnette de livraison. Pour lui indiquer qu’ils ne plaisantent pas, ils l’aspergent copieusement de gaz lacrymogène avant de la menacer avec une arme de point.  
 
Ils menacent de lui couper les doigts
 
Devenue prisonnière de sa propre voiture la quadragénaire est effrayée et tente de raisonner ses agresseurs. Malgré tous ses efforts, les quatre hommes ne veulent rien entendre. Ils veulent de l’argent. Non sans mal, elle leur explique qu’elle n’a pas le moindre centime sur elle. Furieux, sous la menace de leur pistolet, il lui intime l’ordre de se séparer de ses bagues. Ils lui expliquent, que si besoin, ils peuvent lui couper les doigts pour gagner du temps.
 
Quatre malfaiteurs en cavale
 
Combien de temps a durée cet épisode ? Impossible de le dire, mais par « chance », les tortionnaires finissent par abandonner leur victime sur la chaussée non loin de Pierrefonds. Véhiculée à la boulangerie par un automobiliste qui recueille la malheureuse, elle est ensuite conduite aux urgences de l’hôpital de Saint-Pierre avant de se rendre au commissariat pour porter plainte.
Depuis samedi, tous les inspecteurs de la Sûreté départementale du Sud de l’île sont sur le pied de guerre. Ils veulent démasquer au plus vite les auteurs de cet enlèvement à mains armées. Ils ont récupéré les films des caméras de vidéo surveillance qu’ils étudient attentivement.