Saint-Pierre : de la prison ferme pour avoir agressé une gramoune de 91 ans

Victime vol Petite-Ile
© Réunion 1ère

Amina, 54 ans et Nourati, 38 ans, étaient jugés, ce jeudi à Saint-Pierre pour vol avec violences. Le 21 Octobre 2014, les deux Mauriciens avaient agressé une femme de 91  ans à son domicile de Petite-Ile pour lui voler ses bijoux. Ils ont été condamnés à de la prison ferme.

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

4 ans de prison ferme dont un an avec sursis pour Amina. 3 ans de prison dont 18 mois de sursis pour Nourati. Voilà le jugement rendu par le tribunal de Saint-Pierre.


Rappel des faits:
Les affaires de saucissonnage à domicile sont heureusement rares à La Réunion. Les violences sur les personnes âgées le sont tout autant.
Le vol avec violence dont avait été victime Julie-Antonia Gracienne, 91  ans, est donc dans toutes les mémoires.
Le 21 Octobre 2014 en début d’après-midi à Petite-ile, une voisine découvre la nonagénaire ficelée et bâillonnée sur une chaise de son salon.
 
Libérée et soignée, la victime explique aux gendarmes avoir été molestée par deux individus, un homme et une femme. Elle révèle avoir une idée de l’identité de ses tortionnaires. Des vendeurs ambulants sont venus plusieurs fois chez-elle, la semaine précédente.
 
Après plusieurs jours d’enquête, Amina, 54 ans et Nourati, 38 ans, originaires de l’île Maurice, sont interpellés. Placés en garde à vue, ils finissent par reconnaître les faits, mais affirment avoir agi sous les ordres d’un troisième homme.
 
Cet individu se serait envolé vers l’île sœur quelques jours seulement après le vol avec violences.