Cap Requin 2 : le plan de capture des requins suspendu après un recours administratif

Drumlines baie de Saint-Paul
© D.R

Le programme Cap Requin 2 est suspendu. Un pêcheur a porté plainte auprès du tribunal administratif contre le manque de transparence dans l’attribution des zones d’interventions des professionnels sélectionnés.

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Cap Requin 2 ne va débuter demain. Un pêcheur professionnel conteste l’attribution des zones d’intervention. Il a déposé un recours devant le tribunal administratif contre le manque de transparence du comité des pêches et de la préfecture.

La préfecture de La Réunion et le comité des pêches ont décidé de suspendre temporairement la mise en œuvre de Cap Requin 2. Ils attendent la décision des juges afin de rester dans une démarche de clarté vis-à-vis de tous les acteurs impliqués dans ce dossier.

Pour mémoire Cap Requin a été mis en place en Janvier 2014 afin d’améliorer la lutte contre le risque requin après les nombreuses attaques mortelles sur les côtes Ouest et Sud du département.
 
92% des captures relâchées vivantes
 
L’expérience « smart-drumline » est au cœur de ce programme. Limitée à la baie de Saint-Paul, dans un premier temps, elle doit s’étendre au moins à Saint-Leu et à l’Etang-Salé. Les premières analyses, des scientifiques indépendants, révèlent que ces lignes de pêche forment des barrières de protection efficaces sur les zones où elles ont été posées. Par ailleurs, et contrairement à une idée reçue, 92% des animaux capturés ont survécu. Ce système permet de relâcher les espèces qui ne font pas parties du programme de recherche.
 
Des caméras sous-marines
 
Parallèlement à Cap Requin 2, les autorités poursuivent le programme Valorequins qui a pour but d’évaluer le potentiel de valorisation des captures de requins. L’Etat va acheter les bouledogues et les tigres pêchés par les artisans pêcheurs tout au tour de l’île. Cette seconde phase du programme devrait être lancée dans les mois à venir.
 
Ces différents dispositifs, dont les futures vigies requin sur les spots de surf, les caméras sous-marines, les filets anti-squale pour protéger les zones de baignade sont élaborés par le CO4R (Comité Réunionnais de Réduction du Risque Requin).