La campagne de capture des chats sauvages dans les hauts de La Réunion a débuté

20150626 Chat Maron
© Reunion1ere

Les chats sauvages menacent les oiseaux endémiques dans les forêts des hauts de l’île.
Les Pétrels de Barau nichent dans les terriers. Les petits sont une proie facile pour les félins.

 

 

 

 

Gilbert Hoair
Publié le , mis à jour le

Les équipes de l’ONF et du Parc National organisent régulièrement la capture des chats retournés à l’état sauvage dans les forêts des Hauts de La Réunion. Des chats abandonnés  par leurs maîtres et qui parviennent à survivre dans la nature.
 
Des cages sont déposées à des endroits indiqués par GPS et relevées chaque jour pour que les animaux capturés souffrent le moins possible de leur captivité.
 
En 2014, cinquante quatre chats sauvages avaient ainsi été prélevés dans la nature.
Chaque chat peut manger 70 Pétrels de Barau en une saison.
 
En images avec David Couanon et Jean-Pierre Picard.
En interview

  • Isabelle Henry, agent parc national