Margaret Robert-Mucy suspectée d’abus de biens sociaux

Margaret Robert-Mucy
© Réunion 1ère

C'est le JIR qui révèle cette information ce matin : Margaret Robert-Mucy, patronne de Campus-Management, présidente de l’association Valcoré a été placée en garde à vue par les inspecteurs  la brigade financière. Elle est suspectée de détournement de fonds et d’abus de biens sociaux.

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Elle se présentait comme la candidate du renouveau. La femme politique digne de confiance. Avec Margaret Robert-Mucy, pas d’affaires, pas de corruption,  elle se faisait fort d’« assainir la vie politique ».
 
Le parquet de Saint-Denis et les policiers de la brigade financière n’ont manifestement pas tenu compte de cette promesse.
 
Mai 2012, un étudiant porte plainte contre Margaret Robert-Mucy. Il reproche à la patronne de Campus-Management de vouloir lui soutirer 2 000 Euros pour pouvoir suivre une formation qui est déjà subventionnée à hauteur de 6 000 Euros par des organismes agréés.
 
La facture totale de ce module s’élève à 6 720 Euros, soit 2 980 Euros de moins que la somme demandées.

Le 4X4 Chevrolet saisi

Depuis 2012, le temps est passé. Margaret Robert-Mucy a oublié cet incident et s’est lancée à corps perdu dans la politique.
 
Pourtant, loin des plateaux de télévision et des réunions publiques, les inspecteurs de la brigade financière ont poursuivi leurs investigations. Après plusieurs auditions de « victimes », ils se sont penchés sur les comptes personnels de la suspecte.
 
Ils auraient relevé des anomalies dans la facturation des stages de Campus-Management, dans l’utilisation des fonds de la société, mais aussi de l’association humanitaire Valcoré, présidée par Margaret Robert-Mucy.
 
Le parquet de Saint-Denis a estimé l’affaire suffisamment importante pour demander la saisie du 4X4 Chevrolet de la suspecte en attendant qu’elle soit jugée par le tribunal correctionnel de Saint-Denis.