La case-container, un nouveau concept à La Réunion

case container
Yannick Bourgeois, directeur de Case-ontainer, devant un bureau en construction

Donner une seconde vie à des containers, en les utilisant comme structures de maisons. C'est le  principe de la casen-container. Finis le béton et les briques, c'est le métal qui prend le relais avec cette formule adaptable et moins coûteuse que la technique traditionnelle.

Réunion 1ère Publié le , mis à jour le

"c'est le constat que 80% des containers repartaient vides de La Réunion qui m'a donné l'idée" explique Yannick Bourgeois, directeur de Case-container. Son activité consiste à transformer les container en habitations. Construction plus rapide et moins coûteuse (environ 30% de moins) pour cette technique. Grâce à elle, on peut réaliser des maisons ou des bureaux de surfaces différentes, il suffit de souder les containers les uns aux autres pour obtenir des espaces plus grands. Habillage bois à l'extérieur, plaques de plâtre à l'intérieur, sauf pour ceux qui désirent garder un aspect "brut", tout est possible ou presque...

A Saint-Pierre, le premier client à avoir opté pour cette solution est entré dans ses "murs" il y a quelques semaines. Il se dit totalement satisfait. Le chantier a duré moitié moins que pour une construction traditionnelle, et il  a payé 950 euros le mètre carré.