Des Réunionnais au Népal étaient en vol au moment du tremblement de terre à Katmandou

20150426 Seisme
© DR

Ils ont été les premiers à atterrir à Katmandou juste après le séisme.Un atterrissage brutal selon leur témoignage.

Gilbert Hoair
Publié le , mis à jour le

Ils étaient sur place pour participer à un trail dans l’Annapurna.
Sur la page Facebook des Chevaliers du vent, Bruno Poirier donne des nouvelles du groupe.
Six  Personnes ont pu quitter le Népal aujourd’hui dimanche  par un vol Air India (Gildas, Jean-Louis, Christine, Philippe A., Bruno D., et Silvère) Les autres sont toujours en stand by à Katmandou.
Deux sont encore à Pokhara.
Au moment du tremblement de terre Bruno raconte qu’il était dans l’avion. Il avait décollé de Pokhara avec plusieurs membres du groupe pour Katmandou.
Il a appris la nouvelle du séisme et a compris pourquoi l’atterrissage avait été brutal.
Il raconte que par endroit la ville semble avoir été bombardée. Que les dégâts sont très importants et que l’aide américaine commence à arriver.
Le groupe a passé la nuit de samedi à dimanche dehors dans les jardins de l’hôtel à Katmandou car les experts annoncent un nouveau gros séisme dans les 24h.
L’aéroport est ouvert, mais la priorité est donnée à l’arrivée des secours.
Le consulat de France se charge du rapatriement des 1000 Français qui seraient actuellement dans cette région.

A La Réunion les familles ont été informées à temps.

En images avec Laurent Pirotte et Laurent Josse

  • Gladys Gobale, épouse de Philippe Charbonnel
  • Samia Charbonnel, fille de Philippe Charbonnel