Les premiers goyaviers de l'année sont à déguster

Goyaviers
© Réunion 1ère

Le goyavier, fruit star de la Plaine-des-Palmistes, vient de réapparaître en barquette sur le bord de la RN 3. La peste végétale va régaler les amateurs jusqu’au mois de Septembre. 

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Le goyavier fraise, de Chine ou plus simplement goyavier est de retour. Les premières barquettes sont en vente le long de la route de la Plaine-des-Palmistes. Le petit fruit rouge, très chargé de vitamine C , plus qu’une orange se vend, de 2 à 5 Euros la barquette en fonction de l’abondance.
 
Les amateurs le transforment confiture, gelée, rhum arrangé, sorbet, pâte de fruits ou vin. Les rois des fourneaux pourront concocter un clafoutis ou le cuisiner avec une volaille. Au fil des années, le petit fruit rouge est devenu un incontournable des tables réunionnaises.
 
Un fruit aux vertus multiples
 
Pourtant l’avenir du goyavier à La Réunion n’était pas garanti. Peste végétale extrêmement invasive, l’arbuste, originaire d’Amérique du Sud est introduit dans l’île au 19ème siècle. Les Réunionnais aiment le fruit mais ne parviennent pas à contenir son expansion.
 
Aujourd’hui encore, l’Office Nationale des Forêts se bat quotidiennement pour éviter qu’il s’étende au détriment des plantes endémiques.
Le goyavier est une peste, certes, mais aussi un fruit excellent au goût et pour la santé. Il aurait des vertus anti-inflammatoires et des pouvoirs cicatrisants.

Reportage Marie-ange Frassati