Une pièce de théâtre en espagnol pour sensibiliser les jeunes aux problèmes des grossesses précoces

20150407 Enceinte
© Reunion1ere

La Réunion compte 12 fois plus de grossesses précoces qu’en Métropole.
La pièce écrite par les jeunes lance le débat au Lycée Leconte de Liste.

Gilbert Hoair
Publié le

Au cours de la dernière année scolaire, ce lycée de Saint-Denis comptait une quarantaine de jeunes filles enceintes.
Elles ont été obligées d’interrompre les cours et certaines n’ont pas terminé l’année scolaire pour accoucher.
Le plus souvent les élèves tombent enceintes pas accident.
Pour l’infirmier du Lycée le manque de communication entre les parents et les enfants est à l’origine des grossesses précoces.
La pièce de théâtre permet de lancer le débat
 
En images avec Nadia Tayama, Claude Testa et Patrick Petit
En interview

  • Mariela Navaza, professeur de SVT (Sciences et vie de la terre)
  • Joël Piron, infirmier scolaire
  • Océane, 15 ans
  • Sylvano Henri, 17 ans
  • Séverine, 16 ans