Les grévistes réunis devant la mairie de La Possession

Grève personnel mairie La Possession
© Réunion 1ère (A. Pech)

Les grévistes exigent " l'arrêt des baisses de salaires".

Réunion 1ère Publié le , mis à jour le

150, 200 ou 300, le chiffre est incertain, et varie selon les sources, mais les grévistes sont, bel et bien, devant la mairie de La Possession. Ce mardi matin, une partie du personnel communal a répondu à l'appel à la grève de l'intersyndicale FO-SAFPTR-UNSA.

Les grévistes exigent l'arrêt immédiat des baisses de salaire, la révision du plan social, le respect de la fonction publique territoriale et la réorganisation de l'organigramme avec l'intersyndicale.
Cette action de grève illimitée vise à dénoncer les mesures qu'a annoncé Vanessa Miranville, maire de la ville, pour redresser les finances de la commune. Un plan d'austérité qui passe notamment par la révision de certaines primes accordés aux agents municipaux ou la baisse des indemnités des élus. Pour Vanessa Miranville, l'objectif est d'éviter à tout prix la mise sous tutelle. Pour les agents communaux en colère, ces "baisses de salaires" sont arbitraires.

Cette grève illimitée perturbe les services de la commune à commencer par celui des cantines scolaires qui n'est pas assuré ce mardi 7 avril.


Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête