Pièces détachées auto : des prix parfois jusqu'à 5 fois plus chers à La Réunion

Magasin de pièces détachées
© Réunion 1ère

L’observatoire des prix de La Réunion a commandé en novembre 2014 une étude portant sur la formation des prix des pièces détachées automobiles. Elle confirme que les prix sont en moyenne 2 à 3 fois plus élevés ici qu’en métropole. Avec des pointes ahurissantes...

Réunion 1ère Publié le

160 euros le phare de Golf VI en métropole, 734 euros à La Réunion... Quasiment 5 fois plus cher, c'est la différence de prix la plus frappante révélée par cette étude.

Dans l'ensemble, la comparaison entre la métropole et La Réunion montre que les prix pratiqués sont sensiblement plus élevés à La Réunion avec un rapport de 1 à 3 observé pour les écarts les plus importants.
La comparaison avec la Martinique montre une relative similitude des prix avec ceux de La Réunion. En effet, de faibles écarts sont observés sans que l’on puisse établir une hiérarchie claire entre les deux DROM. Il est relevé que les prix du fret maritime sont légérement inférieurs pour les Antilles et qu’à contrario les tarifs de l’octroi de mer sont généralement plus élevés en Martinique qu’à La Réunion.

Des marges qui varient beaucoup selon les pièces, mais peu selon les véhicules

Le principal enseignement de l’étude porte sur les marges nettes très importantes observées pour certains types de pièces.

Ainsi la part des marges représente entre 26% et 46% du prix de vente moyen pour les plaquettes de frein, les phares et les pneus. Une part de marge plus réduite est mesurée pour les batteries avec une moyenne de 18% de la composante marge dans les prix de vente aux consommateurs.
L’analyse des résultats par type de véhicules montre peu d’écart en moyenne. Seule la Golf VI se distingue par un poids de marge plus important dans les
structures de prix de ses pièces (39% en moyenne) alors que pour les autres véhicules cette moyenne se situe entre 26% et 28%.
 
L’impact de ces niveaux de prix sur les pratiques des consommateurs
Les niveaux de marge élevés observés sur notre panel sont cohérents avec le ressenti des consommateurs réunionnais sur ce marché.
Pour répondre à ces prix élevés les consommateurs ont développé ces dernières années des pratiques d’achat plus exigeantes notamment en demandant plusieurs devis auprès de différents professionnels afin de comparer et de négocier avant achat. Il est ainsi très fréquent que les consommateurs exigent des remises lors de l’achat de pièces détachées.

Lire l'intégralité de l'étude ici