VIDEO. Des incendies hors de contrôle ravagent le sud de l'Australie

Incendies en Australie

Les autorités du pays ont prévenu qu'il pourrait s'agir de l'une des pires catastrophes dans la région depuis les terribles incendies de 1983.

Réunion 1ère avec Francetv info Publié le , mis à jour le

"Il n'y a pas un service de pompiers au monde qui pourrait venir à bout de l'incendie dans les conditions actuelles." Ian Tanner, un responsable des pompiers de la région d'Adelaïde (sud de l'Australie), fait part de son désarroi à des habitants qui quittent la zone, samedi 3 janvier.
 
De violents incendies embrasent le bush de la zone et les autorités du pays ont prévenu qu'on risquait l'une des pires catastrophes dans la région depuis les terribles incendies de 1983.
 
Selon des responsables locaux, les collines d'Adelaïde, un site réputé pour sa production vinicole, font face "à un incendie incroyablement dangereux, accompagné de vents violents et de températures élevées", contre lequel il est difficile de lutter. L'année dernière, c'est la région de Melbourne qui a été victime de feux dévastateurs.
 
Quelque 40 000 personnes appelées à évacuer
 
Au total, la zone est habitée par quelque 40 000 personnes qui ont été appelées à quitter leur domicile au plus vite par les autorités locales. "Votre vie est en danger", a prévenu le Premier ministre de l'Australie du Sud, Jan Weatherill. "Cela pourrait être catastrophique pour vous d'attendre trop longtemps pour vous décider à partir".
 
Cinq habitations ont déjà été détruites. Mais ce chiffre devrait s'aggraver du fait de vents atteignant 110 km/h. L'incendie s'étend à une vitesse vertigineuse. Alors que les flammes couvraient 154 hectares vendredi après-midi, elles s'étendent samedi après-midi sur près de 5 000 hectares, sur un périmètre de 38 kilomètres. Et les pompiers n'espérent pas pouvoir l'arrêter sans un changement de la météo.
##fr3r_https_disabled##

 


Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête