VIDEO. Carburant : à la pompe, les prix baissent moins vite que ceux du baril

Les pompes
© Réunion 1ère

Les prix à la pompe baissent, mais pas autant qu'ils le devraient. Selon l'association CLCV, les distributeurs ont augmenté leurs marges de trois centimes par litre en moyenne en décembre, révèle "Le Parisien".

Réunion 1ère avec Francetv info Publié le , mis à jour le

Les prix des carburants ont plongé depuis le mois de juin. Mais, selon une étude de l'association de défense des consommateurs CLCV, révélée vendredi 26 décembre par Le Parisien, la baisse ne profite pas assez aux consommateurs. Le prix à la pompe n'a baissé que de 17% alors que le prix du baril de pétrole a chuté de 50%. 
 
Trois centimes par litre de marge supplémentaire
 
Cette différence de fluctuation entre le prix du baril et le prix à la pompe s'explique généralement par plusieurs facteurs, comme les taxes ou le taux de change entre le dollar et l'euro. Les prix du plein de gazole ou de sans-plomb ne dépendent que pour un tiers de ceux du brut. 
 
Mais les experts de l'association CLCV ont découvert que les pétroliers profitent de la conjoncture pour gonfler copieusement leurs marges, selon le journal. La méthode est relativement simple : les géants du secteur se contentent de retarder légèrement la répercussion de la baisse des cours sur l'ensemble de la chaîne de transformation. Sur le seul mois de décembre, cette marge a augmenté de trois centimes par litre par rapport à son niveau moyen tout au long de l'année, révèle Le Parisien. 
##fr3r_https_disabled##