Démission, réélection, grève, trêve, départ, maintien : le lait tourne à la Sicalait

Sicalait
© Réunion 1ère (G. Lallemand) | La grève a repris ce vendredi matin à la Sicalait

Le tout nouveau président de la Sicalait avait démissionné jeudi soir. Il vient d'être réélu alors que les salariés ont relancé leur mouvement de grève pour demander, toujours et encore, le départ du directeur Olivier Dekokère.

Réunion 1ère Publié le , mis à jour le

Les grévistes ont installé devant les locaux de la Sicalait un piquet de grève. c'est donc à nouveau la confusion à la Sicalait. La trêve aura été de courte durée.

Peu après son élection à la présidence de la coopérative, Julien Huet avait obtenu une trêve jusqu'au 5 janvier de la part des salariés qui y avaient mis une condition : la mise à l'écart du directeur Olivier Dekokère. Les salariés estiment avoir été trompés et ont donc décidé de relancer leur mouvement de grève ce vendredi 26 décembre.
Parallèlement, le président Julien Huet a démissionné ce jeudi soir. La légitimité de son élection à la présidence du conseil d'administration était mis en cause. Ce n'est désormais plus le cas puisqu'il a été réélu ce vendredi matin par 4 administrateurs. un nombre juste suffisant pour atteindre le quorum.

Pour le délégué CFDT, Maurice Gigan, le président réélu devrait en fin de matinée ou en début d'après-midi rencontrer une fois encore les grévistes. Ces derniers n'en démordent pas : seul le départ du directeur aboutira à une fin de conflit. Et de prévenir, " dans le cas contraire, la grève pourrait s'étendre dès lundi à d'autres sociétés ".