Composition du "panier Lurel": exit margarine et frites surgelées, bienvenue aux compotes et yaourts locaux

panier ménagère
© NC 1ère

L’Observatoire des prix, des marges et des revenus s'est réuni le 15 décembre dernier. Il a émis un avis pour le bouclier qualité-prix 2015. Le pâté de campagne, les frites surgelées ou encore la margarine sortent de la liste. Le sucre roux, les pommes ou les oranges font leur entrée.

Réunion 1ère Publié le , mis à jour le

Composition de la liste
L’OPMR décide de maintenir les sept familles de produits :

  • Produits alimentaires
  • Fruits et légumes
  • Boissons
  • Hygiène corporelle
  • Entretien ménager
  • Produits pour très jeunes enfants
  • Petit équipement ménager
En raison de la faible disponibilité constatée des produits de papeterie tout au long de l’ année et de la concentration des achats dans les périodes précédant la rentrée, il est proposé la suppression de de ces produits (5 articles).
L’OPMR souhaite que la valeur nutritionnelle (teneur en sucres et en graisses) des produits alimentaires transformés constitue un élément clé du choix des produits retenus dans la liste.
Il est proposé de faire évoluer le dispositif, en vue de favoriser les produits présentant la meilleure qualité aux plans nutritionnel et de l’hygiène alimentaire. Il est proposé de:

Supprimer les produits suivants (en plus des 5 en papeterie) :
  • Pâté de campagne (marque nationale)
  • Margarine (marque nationale)
  • Frites surgelées (gamme économique)
  • Biscuits fourrés au chocolat (marque nationale)
Ajouter les produits suivants :
  • Compote sans sucre ajoutée (production locale)
  • Sucre roux (production locale)
  • Fromage blanc (production locale)
  • Yaourt aromatisé (production locale)
  • Pommes (produits frais)
  • Oranges (produits frais)
Procéder aux substitutions de produits suivantes :
  • Remplacer le steak haché à 20% de matière grasse par le même produit à 15% de matière grasse (production locale)
  • Remplacer les pois du cap en conserve cuisinés à la créole (production locale) par des pois secs (production locale)
L’OPMR souhaite que le Bouclier Qualité Prix soit ambitieux dans ce domaine pour que le dispositif continue à avoir un véritable effet de levier sur la production locale, et, par là même, un impact sur l’ emploi local.

Evolution des prix à La Réunion sur les 12 derniers mois
Sur la période allant de novembre 20 13 à novembre 2014, l’ indice INSEE des prix à la consommation (lPC) de La Réunion présente une légère diminution de 0,3%, contrairement à l’inflation constatée en métropole de 0,3%.
 
L’indice relatif aux produits alimentaires augmente de 0,1% sur un an alors qu’ il baisse de 0,2% en métropole sur la même période. Hors tabac (+3,1%), c’est l’indice des services relatif aux loyers, eaux et ordures ménagères qui augmente le plus avec une hausse de 1,8%. Les postes "énergie" et "produits manufacturés" ont diminué respectivement de 2,1% % et 0,4%.
 
Bilan des contrôles du BQP par la DIECCTE en 2014
Le dispositif bouclier qualité prix est globalement mieux respecté, s’agissant notamment de l’affichage des prix, et de l’identification des produits ou encore de leur disponibilité en magasin. En effet, 21 anomalies ont été constatées en moyenne par magasin en octobre 2014 contre 34 en avril 2014.
 
Sur la même période, le taux moyen d’anomalie a baissé de 14,15% à 8,52%. Tous les prix globaux pratiqués sont également inférieurs au montant du prix total réglementé. Ces chiffres démontrent une bonne implication des distributeurs avec un suivi régulier des produits.