Accident du Moufia : toute La Réunion présente ses condoléances sur les réseaux sociaux

Accident du Mouffia (10/12/2014)
© Réunion 1ère

Personnages publics et anonymes s’unissent sur les réseaux sociaux pour présenter leurs sincères condoléances aux familles. Tous apportent leur soutien aux proches des cinq disparus. Dès l’information diffusée, l’émotion s’est emparée de la toile.

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le



Dès l'annonce de la tragédie, la ministre des Outre-mer a réagi via witter. La locataire de la rue Oudinot, comme l'ensemble des Réunionnais, a été touchée par cet accident qui vient d'emporter un cinquième piéton. Cinq morts, un blessé grave, deux blessés légers, un bilan très lourd qui endeuille le campus du Moufia et La Réunion.

Sur Facebook, les messages de soutien, succèdent au flot de smileys tristes ou en pleurs. L'émotion est réelle. A quinze jours des fêtes de Noël et de fin d'année toutes les pensées sont tournées vers les parents des étudiants

Virginie
© Facebook

 


L'enquête de police n'est pas bouclée et il faudra plusieurs jours aux policiers de la brigade accident pour rendre leur rapport, mais les riverains de l'avenue Georges-Brassens au Moufia dénoncent une vitesse excessive

Persee
© Facebook


Ils sont également nombreux a demander une peine exemplaire contre le  "chauffard". Sans attendre la décision judiciaire et la fin de la garde à vue, ils demandent que des mesures soient prises pour dissuader  les "pousseurs" qui circulent aux abords de l'université. une réunion de crise a été organisée dès ce jeudi 11 Décembre 2014 à la préfecture. Des modifications de la chaussée aux abords de la zone de l'accident sont à prévoir. 

Lion
© Twitter


Cet accident a retenu l'attention de la presse nationale. Télévisions, radios et journaux ont relayé la triste nouvelle. Cinq morts et un blessé grave, un bilan effrayant !




 

 

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête