Il circulait depuis 30 ans sur les routes de La Réunion sans permis de conduire

Contrôles routiers
© Philippe Hoareau

Incroyable mais vrai ! Un Saint-Pierrois de 60 ans conduisait depuis 30 ans sans permis. Il a avoué aux policiers avoir renoncé à passer l’examen après avoir échoué au code.

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Mercredi en milieu de matinée, nous apprend le Journal de l'île, les policiers en tenue de Saint-Pierre reçoivent le renfort de la compagnie départementale d’intervention pour effectuer une opération de contrôles routiers. Installés sur le front de mer, en face du casino de la sous-préfecture, ils constatent qu’un automobiliste vient de s’engager sur le boulevard sans avoir utilisé son clignotant.

Un fonctionnaire est chargé d’intercepter le contrevenant pour lui rappeler les règles du code de la route. L’infraction va lui coûter 3 points sur son permis de conduire…Après de longues vérifications, le chauffeur finit par reconnaître qu’il ne peut pas apparaître sur le listing officiel des détenteurs du papier rose, étant donné qu’il conduit depuis 30  ans sans permis.
 
1 an de prison et 15 000 Euros d’amende
 
Interloqué et surpris, le responsable de l’opération de contrôle finit par prendre le dossier en main. Le chef d’entreprise du Sud sillonne l’île au volant de son 4x4 depuis 1985. Cette année là, après plusieurs échecs pour obtenir son code, il décide de renoncer à le passer et se met au volant des voitures de son entreprise.

Cette conduite sans permis de conduire est un délit. Elle vaut au sexagénaire une convocation devant le tribunal correctionnel où il encourt 1 an de prison ferme et 15 000 Euros d’amende. Par ailleurs, maintenant, qu'il est démasqué, toute nouvelle incartade pourrait lui coûter encore plus cher. Fini les longs parcours seul dans la voiture. Il est d’ores et déjà condamné à trouver un chauffeur, bénévole ou rémunéré… 

3,36 gr d'alcool au volant ! Un autre record...

Un automobiliste de 57 ans a été condamné à 8 mois de prison ferme pour conduite en état d'ivresse manifeste. Il avait été contrôlé, le 1er Décembre 2014, avec un taux de 3,36 grs/par litre de sang. " Un homme averti en vaut deux", disait le philosophe. Ce n'est pas toujours vrai, comme le constatera lors de l'audience, Brigitte Lagière, présidente du tribunal.

Déjà condamné pour des faits identiques, l'accusé n'a pas réussi à s'expliquer. Son avocate commise d'office a reconnu qu'il fallait intervenir pour le protéger et protéger les autres usagers de la route. Finalement, le chauffard a été condamné à 8 mois de prison ferme. 8 mois qui doivent l'amener sur le chemin de l'abstinence... Notons cependant que le prévenu était loin de battre le record Français. Un homme d'une quarantaine d'années a été contrôlé en 2013 avec 11 grs d'alcool/par litre de sang.