Beatrice Nerinckx fait une œuvre d’art avec des cannettes ramassées dans la nature

20141128 Gecko Beatrice Nerinckx
© Réunion1ere

Beatrice Nerinckx est une plasticienne engagée. Elle expose à partir de ce vendredi soir un gecko à Manapany.

Gilbert Hoair
Publié le , mis à jour le

En cette semaine de réduction des déchets, Béatrice Nerinx présente sa dernière création réalisée essentiellement avec des canettes récupérées dans la rue, sur les sentiers, sur les plages.
Elle affirme ne rencontrer aucune difficulté pour trouver la matière première à La Réunion.
Son travail consiste d’abord à les classer par couleur, ranger toutes les nuances pour ensuite les découper et imaginer une œuvre.
 
Cette fois elle nous propose un gecko, petit lézard endémique qui ne vit qu’à Manapany et qui est menacé dans son environnement par la pollution.
Le Gecko de 6 m sera installé sur le vieux four à chaux.
Le message est double : il faut protéger le gecko, mais aussi débarrasser nos paysages des canettes abandonnées.
 
Béatrice Nerinx  propose de suivre l’exemple allemand. En Allemagne, les canettes sont consignées. Celui  qui rapporte une canette reçoit 0,25 euros.
 
En images avec Marie Ange Frassati et  Jean-Pierre Picard
En interview

  • Béatrice Neirinckx, plasticienne engagée