Quatrième jour sans ramassage des ordures du Port à Saint-Leu

Suite grève à la STAR : poubelles
© Réunion 1ère

La grève des éboueurs continue chez Nicollin OI. Les poubelles ne sont plus ramassées depuis vendredi dernier. Les employés grévistes dénoncent leurs conditions de travail et craignent des suppressions d’emploi.

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Le 0800 605 605 censé informer les habitants des communes du Port, de La Possession, de Saint-Paul, de Trois-Bassins et de Saint-Leu concernant la grève du ramassage des ordures sonne occupé. Les bacs, bleus, vert et jaunes sont remplis et avec les premières chaleurs commencent à embaumer l’air des arrière-cours. L’issue de la crise n’est pas pour tout de suite, grévistes et direction campent sur leurs positions.
 
Cependant, dans un communiqué les dirigeants de Nicollin OI gardent à l’esprit la fin de la grève en signalant que des rattrapages seront programmés dès qu’un accord sera signé entre les deux parties. Pour l’instant c’est donc « wait and see » (Ndlr : expression anglaise, attendre et regarder).

Harcèlement et emplois menacés

Reste que l’issue du conflit ne semble pas si simple à trouver. Les employés préposés au ramassage des ordures dénoncent des menaces, du harcèlement et une gestion humaine très autoritaire…
Par ailleurs, ils craignent que des plans de licenciement soient mis en place au détriment du service.
 
Le mouvement d’humeur débuté vendredi entre donc dans son quatrième jour. Certes, les écoles, les cantines et de nombreuses administrations tournent au ralenti en cette période de vacances scolaires, mais dès la semaine prochaine, l’activité de l’île devrait retrouver son plein régime.