Pour la FEDOM l’économie réunionnaise n’a pas le moral

20141017 FEDOM
© Gilbert Hoair | Samia Badat Karam Secrétaire Générale de la FEDOM , Maurice Cérosola ADIR , Jean-Pierre Philibert président et Philippe Mouchard délégué général de la FEDOM.

En visite à La Réunion et à Mayotte Jean-Pierre Philibert, président de la Fédération des entreprises d’Outre-mer fait le bilan de son séjour d’une semaine dans l’océan Indien.

Gilbert Hoair
Publié le , mis à jour le

 Pour Mayotte Jean-Pierre Philibert juge la situation dans l’île compliquée « à cause d’absence de fil directeur pour le développement et de la non utilisation des outils de financement »
 
Pour La Réunion le sentiment général est que l’économie réunionnaise n’a pas le moral « Les entreprises vivent dans l’angoisse » renchérit à ses cotés Maurice Cérisola de l'ADIR. : "L’année 2015 ne laisse présager rien de bon, une année électorale pendant laquelle personne de prendra de décision. La commande publique est rare et les marges des collectivités se restreignent."

La FEDOM plaide pour une simplification des procédures administratives.
Deux ans peuvent s’écouler entre une prise de décision et le début de sa réalisation.
Il y a bien des bonnes nouvelles comme le CICE, le crédit d’impôt recherche qui profitera aux entreprises du numérique et la possibilité de faire des appels d’offres régionaux… "si ces promesses sont tenues."