La première journée de visite de Christiane Taubira à La Réunion

20141015 C Taubira
© Philippe Hoareau

Le parquet de St Denis sera un des premiers à mettre en place : "l'accueil unique du justiciable" qui est un des projets phares de Christiane Taubira.  La ministre a exposé sa vision de la Justice de demain.

Gilbert Hoair
Publié le , mis à jour le

La ministre a visité cet après-midi un centre d'accueil de jour, à Saint-Denis pour les femmes victimes de violence. Elle a notamment rencontré une jeune mère de famille victime pendant plusieurs années de violences conjugales.
En images avec Valérie Filain et Claude Testa
En interview

  • Ex-victime de violences conjugales
  • Christiane  Taubira,  garde des sceaux - Ministre  de la Justice



 
Christiane Taubira s’est rendue dans un établissement de placement éducatif et d'insertion, une structure qui accueille des jeunes placés par la justice. Créé en 2011, l'établissement de placement éducatif de la Réunion héberge actuellement trois jeunes. La ministre a brièvement échangé avec eux.
Des jeunes souvent en décrochage et en rupture avec la société.
 
Au Tibunal de Saint-Denis la ministre de la Justice a demandé des précisions sur le projet de numérisation des registres des sociétés qui a pour objectif de réduire les délais d’immatriculation actuellement de 5 semaines.
En images avec Jean-Claude Toihir et Philippe Hoareau
En interview:
  • Christine Taubira, garde des sceaux - Ministre de la justice
  • Jean-Michel Bouchon, chargé du plan d'amélioration des RCS



Elle a ensuite prononcé un discours  sur la justice du 21ème siècle.
La Réunion va l'expérimenter, puisque le parquet de Saint-Denis sera un des premiers à mettre en place, « l'accueil unique du justiciable »
Présentant « l’accueil unique »  elle a déclaré : "cette volonté d’accès au droit pour tous, et notamment pour les plus vulnérables  est réelle. C’est rendre la justice plus proche, plus accessible quelque soit la nature du contentieux."
La ministre dans son discours a souligné que le service public de la Justice  "était le bien le  plus précieux. Lorsque les citoyens sont dans l’interrogation et dans le doute, lorsqu’il leur faut appeler l’Etat au secours, c’est d’abord par la Justice qu’ils ont accès à l’Etat."


Voici l'intégralité de son discours prononcé au Palais de Justice de Saint-Denis