Christiane Taubira, Garde des Sceaux, à La Réunion pour un marathon de deux jours

Christiane Taubira
© JOEL SAGET / AFP

La ministre de la justice, Christiane Taubira, est à La Réunion pour deux jours. Un séjour chargé ! Des tribunaux, aux prisons, en passant par les chantiers d’insertion ou un centre d’accueil de femmes victimes de violence, la Garde des Sceaux n’aura pas une minute de libre.

Réunion 1ère Publié le , mis à jour le

La visite ministérielle débute, dès 9 heures, ce mercredi matin, par une rencontre avec les professionnels du tribunal de grande-instance de Saint-Denis. Ce palais de justice, et plus précisément le parquet, a traversé une zone de turbulence pendant deux ans. Le procureur Muller muté, la sérénité est revenue, mais les problèmes de fonds demeurent. Les syndicats et parfois les responsables se plaignent du manque de moyens humains et matériel.
 
Avocats, notaires, huissiers…
 
Cette première prise de contact ne se limite pas aux seuls personnels de justice. Dans la matinée, une entrevue doit avoir lieu avec les représentants syndicaux des professions, dites, réglementées.
Avocats, notaires, huissiers et autres administrateurs judiciaires ont manifesté, à La Réunion comme en France, contre les réformes de leurs professions. De nombreux actes officiels échapperaient à leurs cabinets si les textes étaient adoptés en l’état.
 
Education et femmes battues
 
L’après-midi, de ce mercredi 15 Octobre 2014, devrait être plus apaisé. A l’agenda de la ministre, la visite d’un foyer d’action éducative de la protection judiciaire de la jeunesse, puis une rencontre avec les femmes victimes de violences conjugales dans un centre d’accueil de jour pour terminer face aux étudiants de l’université avec un thème : « République et protection des droits ».
 
Le Sud
 
Jeudi, Christiane Taubira débutera, comme la veille, au tribunal de grande instance, mais de Saint-Pierre. Deux heures sont prévues pour échanger avec les magistrats et les greffiers du Sud du département.
 
Cette page spécifique justice définitivement refermée, la Garde des Sceaux visitera un chantier d’insertion agricole à Montvert.
Dans l’après-midi, retour au béton avec le monde carcéral, haut de gamme. Juliette-Dodu est oubliée, Domenjod a pris le relais mais, là encore, les organisations syndicales vont demander à la ministre plus de moyens.
 
A l’issue de ces deux journées intenses, la Garde des Sceaux regagnera son ministère parisien pour jongler entre les attentes du terrain et les finances de l’Etat.

Arrivée de Christaine Taubira. Images de Francis Bourgouin

Reportage de Jean-Claude Toihir et Philippe Hoareau

 

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête