Assises : Johnson Perfillon meurtrier un soir d’ivresse

Assises Fraumens
© Réunion 1ère | David Fraumens comparaît libre à l'audience. Il encourt 30 ans de réclusion criminelle.

Le procès qui s’ouvre ce vendredi devant la cour d’assises de La Réunion, s’achèvera lundi. Dans le box, Johnson Perfillon, 38 ans. Le 23 mars 2014, il tue Jean-Harry Vanwascapel d’un coup de couteau au thorax.

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Le procès, qui débute ce vendredi 10 Octobre 2014, semble tristement banal. L’affaire remonte au soir du vendredi 23 Mars 2012. Plusieurs riverains sont regroupés, devant un bar de La Ravine-Blanche (Ndlr : un quartier de La Montagne dans les hauts de Saint-Denis) pour boire des bières. Les discussions sont animées. Pour une raison futile, deux hommes s’invectivent et se menacent (Ndlr : qui possède le scooter est le plus rapide ?).

Jean-Harry Vanwascapel, 26  ans, intervient. Il veut éloigner les protagonistes.
Johnson Perfillon est passablement ivre. Sans dire un mot, il s’approche, sort son couteau et frappe la victime au thorax. Vanwascapel s’écroule. Il décède quelques plus tard aux urgences
           
15 ans de réclusion criminelle
 
Interpellé, le lendemain par les gendarmes Perfillon reconnaît les faits et avoue regretter son geste. Sa seule excuse serait l’alcool qui lui a troublé le discernement.
Pendant deux jours, l’accusé et son avocat vont devoir convaincre les jurés que le prévenu n’avait pas l’intention de tuer.
Il est d’ailleurs renvoyé devant les assises pour violence volontaire avec arme ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner. Johnson Perfillon encourt 15 ans de réclusion criminelle.

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête