Il usurpe l’identité de son frère et se fait Flasher à 162 km/h avec 0,56g/l d'alcool dans le sang

Contrôles routiers : gendarme vérification identité
© Réunion 1ère

Un jeune Saint-Andréen a perdu son permis de conduire le 25 Août 2014. Selon un courrier, la veille, il avait été flashé à 162 km/h et contrôlé avec 0,56g/l d’alcool par litre de sang. Le délinquant présumé met en cause son frère qui aurait usurpé son identité 

réunion 1ère Publié le , mis à jour le

L’ambiance familiale doit s’être sérieusement détériorée chez David, un jeune saint-andréen qui vient de perdre son permis de conduire.  
Il a été informé par courrier le 25 Août 2014 qu’il avait été flashé la veille à 162 km/h. Ce même soir, les gendarmes de Bras-Panon, l’aurait contrôlé avec un taux de 0,56g/l d’alcool dans le sang.

Le problème, selon le mis en cause qui raconte sa mésaventure dans le Journal de l’Ile, aux heures relevées : « j’étais entrain de dormir chez moi. Je m’en souviens bien, c’était le lendemain de mon anniversaire. En plus, je n’ai pas de voiture ».
 
Contraint de porter plainte contre son frère
 
Inquiet, furieux et contrarié, David rend visite aux gendarmes de la commune voisine : « de suite ils ont vu que ce n’était pas moi. Je suis beaucoup plus gros que la personne qui a donné mon nom… ».

En fait, de fil en aiguille, il comprend que son frère a usurpé son identité pour échapper à ses responsabilités. Une enquête facilitée par un précédent. Il y a un an, son frère est flashé en excès de vitesse. Ce soir là, les gendarmes relèvent un taux d’alcool d’1,6 g/l.

Cette révélation n’a pas permis à David de récupérer son permis. Pour mettre un terme à cette histoire pas banale, il va devoir porter plainte contre son frère.

David Rangayanaguy s'est confié à Thierry Chanayer et à Daniel Fontaine.
Il raconte sa mésaventure