L’élection municipale de Sainte-Suzanne au Tribunal administratif

Tribunal Administratif
© Philippe Hoareau (Réunion La 1ère) | Le tribunal administratif devrait se prononcer d'ici une quinzaine de jours sur la demande de Riad Ben Cheikh

Le tribunal examinait ce mardi matin la plainte de Daniel Allamelou contre l’élection de Maurice Gironcel à Sainte-Suzanne

Gilbert Hoair
Publié le , mis à jour le

Pour le commissaire du gouvernement, il n’y a pas lieu d’annuler les résultats du scrutin à Sainte-Suzanne.
Maurice Gironcel a été élu avec une avance confortable de 452 voix et 6500 électeurs l’ont désigné maire de la commune.

Pour Maître Rémi Boniface qui assure la défense du Maire, « l’accusation a monté un piège grossier dans lequel Maurice Gironcel n’est pas tombé. Il n’a jamais subordonné son aide à l’obtention d’un vote ».

Pour Daniel Allamelou, Maurice Gironcel  a reconnu à l’audience plusieurs fois les faits. L’accusation attend le délibéré du tribunal administratif avec confiance.
Décision dans un mois
 
En images avec Jean-Régis Ramsamy et Philippe Hoareau
 En Interview

  • Me Rémi Boniface, avocat de la défense
  • Daniel Allamelou, élu de l'opposition municipale