3 policiers de la BAC de Saint-André accusés de viol

Commissariat Malartic
© Réunion 1ère | C'est ici, derrière les fenêtres du deuxième étage du commissariat centrale de Saint-Denis qu'une mère de famille et ses deux enfants ont été placés en garde à vue. Tous sont suspectés d'avoir escroqué les clients d'une assurance en détournant les chèques de remboursement à leur profit.

Une Saint-Andréenne d’une trentaine d’années a déposé plainte pour viol contre trois policiers de la Bac de Saint-André le vendredi 8 août.  Les trois hommes  devraient être entendus ce lundi 11 août 2014 dans les locaux du commissariat Malartic de Saint-Denis.

Annecy Panon
Publié le , mis à jour le

Les faits se seraient déroulés chez la présumée victime dans la nuit du 23 au 24 juillet. La jeune femme accuse de viol trois hommes de la brigade anti-criminalité, dont son compagnon. Selon les dires de la Saint-Andréenne, ils seraient venus pour profiter d’elle. Le vendredi 8 août elle a déposé une plainte contre les 3 policiers qu'elle accuse de viol.
Les officiers de police concernés doivent être entendus ce lundi dans les locaux du commissariat Malartic de Saint-Denis. De son coté, le syndicat Alliance Police national apporte son soutien à leurs collègues. Aldo Bègue, le responsable du syndicat déclare : « Nous restons sur de la présomption d’innocence. Nous attendons la suite de l’enquête. »


L’affaire a été confiée aux enquêteurs de la sûreté départementale. 

En images avec le reportage de Michèle Ozoux