Une nouvelle espèce de méduse géante et mortelle découverte en Australie

Meduse géante
Une méduse de l'espèce Irukandji, le 22 avril 2004 en Australie. (LISA-ANN GERSHWIN / AFP)

Une nouvelle espèce de méduse géante et mortelle a été découverte en Australie. La Keesingia gigas avait déjà été photographiée dans les années 1980., mais ce n'est que l'an dernier qu'un animal a été capturé permettant aux scientifiques de l'étudier.

Réunion 1ère Publié le , mis à jour le

Ces derniers l'ont classée dans la famille des méduses Irukandji, dont elle partage le venin potentiellement mortel. Mais alors que les méduses Irukandji ne sont normalement la taille d'un ongle, Keesingia gigas peut atteindre près d'u mètre de diamètre. Par ailleurs, elle n'a pas de tentacules ce qui étonne les chercheurs. En effet, c'est normalement là que se trouvent les cellules urticantes et ce sont elles qui permettent à la méduse de se nourrir. 
 
Son venin provoque des douleurs, des nausées, des vomissements et dans les cas extrêmes, accident vasculaire cérébral et insuffisance cardiaque, notamment si la piqûre n'est pas correctement traitée dans les vingts minutes, selon Le Monde.