La salle Guy Alphonsine de Saint-André fait peau neuve

Salle Guy Alphonsine
© est.reunion.fr

Dés demain, vendredi 1er août, la structure fermera ses portes pour une durée minimum de 5 mois. Ce lieu culturel renommé dans l’Est doit en effet subir de nombreux travaux.

Lise Hourdel Publié le

En 15 ans d’activité, la salle de spectacle saint-andréenne n’a encore connu aucune réfection. Des travaux de mise en sécurité et d’adaptation ont donc été décidés.
 
Le plancher de la scène doit être refait. Fragilisé par l’humidité, il n’est plus en mesure d’accueillir les spectacles de danse notamment. Les fauteuils devenus vétustes seront également remplacés, de nouveaux doivent arriver par bateau après 2 mois de trajet.
 
Le bâtiment doit aussi subir des remises aux normes. Il faudra sécuriser l’installation électrique et préparer la salle pour l’accueil des personnes à mobilité réduite. Un espace convivial devrait également être aménagé autour d’un bar.
 
Les crédits alloués risquent de ne pas suffire
 
Pour financer ces rénovations, une enveloppe de 180 000 euros a été débloquée par la municipalité précédente, dont 126 000 euros financés par la Région. Un peu moins de la moitié de cette somme a déjà permis de refaire la façade et l’étanchéité de la bâtisse. « Le reliquat sera utilisé pour moderniser et rééquiper la salle », assure son nouveau responsable, Rieul Latchoumy.
 
Outre les fauteuils, il s’agira aussi de renouveler le matériel de sonorisation et de lumière, devenu obsolète. Une demande de financement devrait donc très prochainement être adressée aux partenaires, tels que la Région ou encore la Direction des affaires culturelles de l’Océan Indien, pour rallonger de près de 100 000 euros le budget global. 
 
La continuité culturelle sera assurée
 
Malgré une fermeture qui doit durer jusqu’à la fin du mois de décembre, l’équipe de la salle continuera à assurer ses missions. Elle proposera ainsi une programmation itinérante sur un certain nombre de rendez-vous tels que le Dipavali, les festivités du 20 décembre, mais aussi dans les écoles dés la rentrée prochaine.

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête